TRAX 180

11.70 

TRAX #180

Mars 2015

Techno forever ?

Paris, métro ligne 8. Plongé dans la lecture d’une ancienne interview de Moby par un journaliste de Rock & Folk en 2000* – un numéro qui ne s’est d’ailleurs pas bien vendu, selon l’intéressé – une conversation entre deux jeunes garçons nous fait tendre l’oreille. «Mais mec, Kölsch, c’est pété, Carl Cox, Ben Klock, ça c’est des vrais.» On sourit avant de tourner la tête. Ils ont 18 ans et parlent de techno comme on parlait autrefois de rock, de rap : des icônes plein la tête, des heures d’écoute a entive au casque et des rêves de les voir «en vrai».

En 2015, il suffit de tendre l’oreille pour surprendre l’invasion de la culture techno dans les écouteurs et les discussions. La techno est partout, ça y est, et les plus jeunes en forgent le mythe, le sacre, le culte. “Ah, ce que j’aimerais avoir mon appart au-dessus du Berghain», fantasment plus loin deux jeunes demoiselles. Techno, techno, techno.

18 en stock

Description

TRAX #180

Mars 2015

Techno forever ?

Paris, métro ligne 8. Plongé dans la lecture d’une ancienne interview de Moby par un journaliste de Rock & Folk en 2000* – un numéro qui ne s’est d’ailleurs pas bien vendu, selon l’intéressé – une conversation entre deux jeunes garçons nous fait tendre l’oreille. «Mais mec, Kölsch, c’est pété, Carl Cox, Ben Klock, ça c’est des vrais.» On sourit avant de tourner la tête. Ils ont 18 ans et parlent de techno comme on parlait autrefois de rock, de rap : des icônes plein la tête, des heures d’écoute a entive au casque et des rêves de les voir «en vrai».

En 2015, il suffit de tendre l’oreille pour surprendre l’invasion de la culture techno dans les écouteurs et les discussions. La techno est partout, ça y est, et les plus jeunes en forgent le mythe, le sacre, le culte. “Ah, ce que j’aimerais avoir mon appart au-dessus du Berghain», fantasment plus loin deux jeunes demoiselles. Techno, techno, techno.

Ces icônes de la techno, nous avons voulu les rencontrer, les écouter et les faire cohabiter dans ce numéro dédié au genre. Un peu à la manière de ces line up de festival qui font déplacer ce e génération qui a grandi avec Ed Banger puis Gesaffelstein avant d’a errir devant les basses surpuissantes crachées par du Funktion One. Ben Klock, Marcel De mann, Terence Fixmer, Chris Liebing, DJ Deep et Roman Poncet… De longues interviews, histoire d’égratigner les mythes (human a er all ?), ou au contraire de les consolider (à lire De mann sublimant l’art du DJing, p.54).

Techno internationale ! En Espagne avec Oscar Mulero, en Suède avec Pär Grindvik, en Italie aussi, et sa techno atmosphérique qui, depuis Dino Sabatini et Donato Dozzy, a conquis le reste de l’Europe. Et en France. Non pas à Paris, mais à Lille (Terence Fixmer), Rennes, Toulouse ou Montélimar (!), où le label Skrytöm d’Electric Rescue va dénicher ses perles techno à la française.

Et bien sûr Berlin, puisqu’on parle de mythe. Le Berlin du Berghain, dont nous relatons ici la toute première nuit, contée par le DJ-producteur Daniel Wang. Et puis le Berlin qui sévit derrière le «Temple», dans l’ombre du Monstre : celui des autres nuits queer, qui ont fui le Lab.oratory hype du 70, Rüdersdorfer Straße pour aller s’éclater ailleurs. Et « l’autre » Berlin underground, celui du label Dystopian, du Grounded Theory de Milton Bradley et Henning Baer ou du duo I/Y, qui promeuvent tous une autre techno dans la capitale allemande.

À défaut de voir les autres genres de musique électronique avoir le même succès, on se réjouira de voir celui-ci prendre d’assaut les programmations festivalières de cet été. Et on se rappelle avec Moby combien il était couillu de faire, d’écouter, et même de parler de techno au début des années 90, lorsque celui-ci produisait encore des morceaux hardcore (Moby, Thousand – 1992). Avant, comme tout effet de masse, l’overdose et le désintérêt populaire? On en reparle quand Trax aura le même âge que Rock & Folk.

Jean-Paul Deniaud

PRESS PLAY

03. Édito : Forever Techno
06. Contributeurs : Dream team
08. Photo du mois : P.I.L.
10. La courbe : Montagnes russes
12. Rendez-vous : Festivaaaals !!
14. [re]Post : Traxmag.fr
16. Tribune : Alec Empire refait le monde

FORWARD

18. Edyth : Koweiti soudanais
20. Unforeseen Alliance : Puissance 4
21. Zhu : fini l’anonymat
22. Transmediale : biohacking en réunion

SHUFFLE

24. La carte : « Du crack dans la chatte »
26. La ville du mois : Athènes post-Syriza
28. Revue de presse : Le Mouv’ du Monde
30. Conso, tech, mode : Tous connecté
32. Matos : Namm namm style
33. Politique : Retour sur la manif des teufeurs

PAUSE

36. Dossier Inside Berghain : la toute première nuit du club
39. Les queers vont se faire mettre ailleurs
40. Anonymous en club : NO PHOTO
42. Dossier : À l’ombre du Berghain : l’autre underground berlinois
44. L’axe Rome-Berlin de la techno atmosphérique

REC

48. La couv : Ben Klock
53. Tracklist de Ben pour les 10 ans du Berghain
54. Marcel De mann
58. Terence Fixmer
60. Label Skryptöm
62. Oscar Mulero
64. Pär Grindvik

REWIND

66. Légende : Chris Liebing
70. Pacte de générations : Roman Poncet et DJ Deep
74. Il y a 15 ans dans Trax: Les free parties toujours sous pression

B.O.

76. Lifestyle : Künstlerisch
80. Bouquins : Glossaire du DJ
82. Expo Veilhan : les producteurs au scanner
84. Jeux vidéo : Kinect, le nouveau thérémine ?

EN BOUCLE

86. Les 3 albums du mois
87. Chroniques : les disques qu’il vous faut
91. Label du mois / Disque old school
92. Playlists

STOP

94. #INBOX : courrier de lecteurs
94. L’ambassadeur du mois : Camille à Bordeaux
96. Agenda : Save the date !
97. Club du mois : Le T.O.T.E.M de Nancy baisse le rideau

B-SIDE

98. DJ Oof, VJ conscient

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.



Anciens Numéros Trax

Complétez votre collection !