TRAX 195

9.75 

Numéro spécial : Teki Latex prend les commandes de Trax

“L’équipe de Trax m’a proposé d’être rédacteur en chef le temps d’un numéro et j’ai dit oui. Voici donc quelque chose qui se rapproche de ma version du magazine idéal : j’ai mis mon nez dans la plupart des rubriques. J’ai sélectionné des sujets qui me tenaient à cœur, comme la scène ballroom à travers un hommage à Willi Ninja ou mon club préféré, Cakeshop en Corée du Sud. C’est avec grand plaisir que j’ai renoué avec le métier de journaliste que je pratiquais il y a quinze ans.” Teki Latex.

19 en stock

Description

TRAX #195

Septembre 2016

Numéro spécial : Teki Latex prend les commandes de Trax

“L’équipe de Trax m’a proposé d’être rédacteur en chef le temps d’un numéro et j’ai dit oui. Voici donc quelque chose qui se rapproche de ma version du magazine idéal : j’ai mis mon nez dans la plupart des rubriques. J’ai sélectionné des sujets qui me tenaient à cœur, comme la scène ballroom à travers un hommage à Willi Ninja ou mon club préféré, Cakeshop en Corée du Sud. C’est avec grand plaisir que j’ai renoué avec le métier de journaliste que je pratiquais il y a quinze ans.” Teki Latex.

AU SOMMAIRE

Portfolio mode : “À l’image de la scène ballroom parisienne dont il est l’un des parrains, Kiddy Smile personnifie la rencontre entre la musique et la mode. Kiddy marie ces deux univers avec passion, extravagance et profondeur, tout en y apportant un message.” Teki Latex.

Portrait : Jacques est réputé pour ses live barrés mais cette figure des squats de Paris, adepte de yoga et de méditation, chercheur au Centre National de Recherche du Vortex, est un personnage multifacettes qui gagne à être connu. En retraçant son parcours depuis sa prime enfance.

 

Enquête : Boiler Room est devenue en l’espace de six ans une institution des musiques électroniques. Sa formule : live streamer gratuitement les sets d’artistes underground. Comment la plateforme a‐t‐elle conquis la planète, pour gagner tant d’argent et d’adeptes ? Les cadres du géant de la fête répondent.

La couv’ : À la tête de Sound Pellegrino et de la DA de Boiler Room France, Teki Latex s’est réconcilié avec les amateurs de dancefloor purs et durs. L’aurait-on mal compris depuis le début ? Et si cet amoureux de musique avait toujours mêlé ses influences multiples, dévorées goulûment et recrachées avec énergie, sans chercher à plaire mais plutôt à surprendre et à fédérer ?


Story : Il était l’étoile filante du voguing. Danseur autodidacte à l’allure princière et androgyne, Willi Ninja est décédé il y a dix ans. Pourtant, des chorégraphies de Rihanna et FKA twigs, son influence dans la culture populaire n’a peut‐être jamais été aussi forte que maintenant.

Reportage : Pourquoi le Cakeshop est le club d’Asie préféré des DJ’s du monde entier ? De retour de la première Boiler Room du pays, Teki Latex raconte à la première personne l’importance du club dans l’exposition de la scène électronique underground sud‐coréenne.

Portfolio : “Je suis chaque jour un peu plus fan du style de Pierre Thyss, à la fois cool, joyeux et anxieux, entre Toriyama et la BD indé américaine. Et puis c’est l’un des rares à savoir dessiner une version de ma tête que j’arrive à aimer.” Teki Latex

Matos : “L’histoire de l’Auto-Tune commence au milieu des années 90,

et bien loin des studios…” Retour sur un plug‐in très prisé dans le hip‐hop, aussi magique que controversé.

La dernière fois de… Gonjasufi : Ta dernière baston ? “Je ne suis pas un mec qui aime se battre. Mais je me souviens de cette fois où un putain d’Aryen genre Ku Klux Klan a commencé à m’insulter sans raison (…).”

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.



Anciens Numéros Trax

Complétez votre collection !